Forum aux questions

Si vous avez une question relative à un produit, cliquez sur l’image ou le lien ci-dessous pour aller à la section qui fournit des réponses aux questions les plus fréquemment posées :

Arrosage

Dévidoirs

R : Oui. Vous pouvez acheter des arrivées de remplacement sur notre site de pièces détachées. Références : Z71033 et Z71040

R : Vous pouvez télécharger de nouvelles instructions sur le site web d’Hozelock hozelock.fr.

R : Oui. Ils sont disponibles en deux tailles différentes : 1 pouce BSP (filetages de 33 mm de diamètre externe environ, référence 2158, et 5/8 de pouce BSP (filetage de 22,5 mm de diamètre externe environ), que vous pouvez acheter auprès de votre revendeur local, référence  Z21755, commander auprès de notre service clients ou sur notre site de pièces détachées.

R : Oui. Des poignées de remplacement sont disponibles auprès du service clients ou sur notre site de pièces détachées.

R : Vérifiez qu’un appareil est bien présent à l’extrémité du raccord stop. Si ce n’est pas le cas, l’arrivée d’eau sera coupée.

R : Vérifiez que le levier de verrouillage est désactivé.

R : Pour éviter cela, retirez la languette rouge de transport située sous la base.

R : Oui. Cette pièce détachée est disponible auprès du service clients.

R : Retirez les raccords à l’extrémité du tuyau et retirez ce dernier du guide-tuyau gris. Démêlez et retirez le tuyau du dévidoir en veillant à l’enrouler en tournant la poignée dans le sens de la flèche située sur le côté du boîtier vert.

R : Vérifiez que le circlip vert est bien en place. S’il n’est pas présent, l’arrivée ne sera pas serrée et pourra fuir. Vous pouvez acheter une pièce de rechange, référence  Z71020 auprès du service clients ou sur notre site de pièces détachées.

R : Non, il est fortement recommandé de rentrer le tuyau ou le dévidoir à l’intérieur lorsqu’il n’est pas utilisé. Tous nos produits à fixation murale sont facilement démontables et dotés de points d’attache pour les tuyaux d’arrivée et de sortie. Cela permet d’éviter que l’eau ne s’écoule de l’unité lorsqu’elle est rangée à l’intérieur. Il faut noter que tout dégât causé par le gel aura pour effet d’annuler la garantie.

R : Déroulez l’intégralité du tuyau. Enlevez tous les débris sur l’extérieur du tuyau, comme le sable, la terre, etc., avec un chiffon humide. Laissez le tuyau s’enrouler à nouveau lentement en tenant l’extrémité tout en vous rapprochant du dévidoir. Cela permet souvent au tuyau de s’enrouler correctement. Lorsque vous enroulez le tuyau, veillez à toujours vous rapprocher du dévidoir en tenant le tuyau. Ne le laissez jamais s’enrouler seul. Outre le fait que cela soit dangereux, cela peut également causer des dégâts irréparables sur le dévidoir.

R : Vérifiez que vous enroulez le tuyau correctement. Les flèches qui figurent sur le côté du boîtier indiquent le sens correct d’enroulement. Il vous faudra dérouler tout le tuyau pour l’enrouler à nouveau dans le bon sens.

R : Non, nous n’offrons pas de service de réparation pour les dévidoirs Auto Reel.

Raccords d’arrosage

R : Vous pouvez les acheter auprès de votre revendeur local, du service clients ou sur notre site de pièces détachées. Références : 2299 et Z73045

R : Essayez la référence : 2299, que vous pouvez acheter auprès de votre revendeur local, du service clients ou sur notre site de pièces détachées.

Arroseurs

R : La cause la plus probable est la présence de calcaire qui peut s’accumuler dans les engrenages si l’eau n’est pas vidée. Essayez de retirer le bouchon d’extrémité et de vaporiser un lubrifiant, tel qu’une huile 3 en 1 dans le bouchon obturateur, ainsi qu’à l’extrémité où le tuyau est raccordé. Laissez l’huile s’écouler le lendemain (en veillant à ne pas abîmer le sol et à ne pas causer de risque de chute). Remettez le bouchon obturateur en place et réessayez. Vous pouvez le faire en fin de saison avant de ranger l’arroseur pour l’hiver. Ne remettez pas le bouchon d’extrémité en place et pendez-le de manière à ce que toute eau résiduelle puisse s’écouler.

Pistolets

R : La tête d’arrosage pour les roses contient une grande quantité d’eau et lorsque vous passez à un autre type de jet, cette eau doit s’écouler. Elle s’arrêtera de couler après quelques secondes, mais vous pouvez accélérer ce processus en secouant le pistolet latéralement une ou deux fois afin de vider l’eau.
Vérifiez que les différents modes du cadran sont bien alignés et que le sélectionneur ne se trouve pas entre deux modes, car cela entraînera une fuite continue du pistolet.

Arrosage automatique

R : Vérifiez que vous avez bien inséré les goutteurs dans la bonne position. S’il s’agit de goutteurs réglables, augmentez leur puissance. Consultez le site hozelock.fr et téléchargez notre guide sur les bases de l’arrosage automatique. Vérifiez que votre système est de la taille appropriée. S’il est trop long ou contient un trop grand nombre de goutteurs, cela affectera votre débit d’eau.

R : Cela peut se produire dans les propriétés plus anciennes et/ou cela signifie généralement que la pression de l’eau est élevée. Essayez notre réducteur de pression Hendrickson (93854), qui empêche les coups de bélier. Si cela ne résout pas le problème, contactez le service clients.

R : Il faut bloquer l’extrémité du tuyau avec un manchon d’extrémité. Ils sont fournis dans les kits de micro irrigation ou disponibles à la vente séparément dans les jardineries ou auprès du service clients.

R : Le tuyau d’alimentation principal peut rester enterré pendant l’hiver tant que vous retirez le manchon d’extrémité et vidangez soigneusement le système. Vous devez cependant retirer les goutteurs et les ranger à l’abri du gel. Démontez également le réducteur de pression et le programmateur d’arrosage pour les ranger à l’abri du gel. Retirez les piles du programmateur.

R : Non. Nous conseillons de l’utiliser uniquement en extérieur.

R : Pour redresser le tuyau d’alimentation principal, posez-le à plat dans le sens inverse de celui dans lequel il a été enroulé et placez une brique ou tout autre objet lourd à chaque extrémité. Patientez une heure pour qu’il s’aplatisse. Trempez les extrémités du tuyau dans de l’eau chaude pour assouplir le plastique et faciliter l’insertion des raccords.

R : Vous pouvez avoir neuf Aquapods sur un robinet d’eau et trois Aquapods sur n’importe quel tuyau de 4 mm.

Récupérateurs d’eau et traitement pour récupérateurs d’eau

R : C’est une question que nos clients posent souvent car ils positionnent la pompe au fond du récupérateur d’eau ou ne réalisent pas qu’il y a deux filtres dans la pompe qu’il faut nettoyer régulièrement. La pompe doit être surélevée par rapport au fond du récupérateur d’eau ou suspendue par une corde. La pompe comprend deux filtres qu’il faudra nettoyer. Le filtre bleu se trouve en bas de la pompe. Retirez la grille jaune du bas en la tournant et sortez le filtre en maille bleu. Nettoyez-le soigneusement avant de le remettre en place. Retirez également le petit filtre métallique du raccord sur le dessus de la pompe et nettoyez-le soigneusement car il peut se bloquer avec l’eau de pluie sale. Ce filtre peut être retiré s’il continue de se bloquer tant que vous n’utilisez pas de matériel de micro irrigation (avec de petits trous). Une fois nettoyé, réamorcez le filtre et le débit se rétablira. Vous pouvez remplacer le filtre métallique et le raccord du dessus de la pompe. Aucune autre pièce détachée n’est disponible. Pour amorcer correctement la pompe, retirez le raccord du tuyau du dessus de la pompe. Enfoncez lentement la pompe dans l’eau jusqu’à ce que le niveau de l’eau soit juste en dessous de la sortie. Attendez que l’eau monte à l’intérieur de la pompe et atteigne le même niveau à l’intérieur qu’à l’extérieur de la pompe. Raccordez ensuite le tuyau à la sortie et immergez totalement la pompe dans l’eau. Elle devrait désormais fonctionner correctement.

R : Aucun traitement d’économie d’eau d’Hozelock n’est toxique. Cela ne devrait donc pas présenter de danger pour votre animal de compagnie. En cas de maux de ventre, consultez votre vétérinaire.

R : Le traitement pour récupérateurs d’eau est un traitement biologique non toxique fabriqué à partir d’extraits de plantes naturels. Il ne sera donc pas néfaste pour les animaux sauvages à condition qu’il soit dilué conformément aux instructions.

Programmateurs/contrôleurs d’arrosage

R : Vérifiez que vous avez utilisé des piles neuves non rechargeables de bonne qualité. Il faudra les changer à chaque saison. Vérifiez que vous avez bien configuré les paramètres. Reportez-vous à la notice du produit.

R : Cela peut être dû à deux raisons principales.

1. Peu de gens savent que les piles rechargeables ne fournissent pas la même tension que les piles normales au zinc/carbone (ou autres types de piles non rechargeables). Les piles normales fournissent 1,5 V, tandis que les piles rechargeables ne fournissent que 1,2 V. Votre programmateur qui a besoin de 3 V pour fonctionner ne disposerait alors que de 2,4 V dès le départ.

2. Les piles normales se déchargent de manière progressive et relativement régulière avec le temps. Cette baisse de la tension est détectée facilement par la fonction de pile faible du programmateur, qui l’empêche de s’ouvrir s’il ne peut pas être à nouveau fermé. Les piles rechargeables fournissent une tension totale ou quasi totale jusqu’à ce qu’elles soient presque déchargées. L’alimentation se coupe donc soudainement. La fonction de pile faible du programmateur ne peut pas le détecter. Dans ce cas, il se peut que la tension soit suffisante pour ouvrir, mais insuffisante pour refermer le programmateur, ce qui entraîne un gaspillage d’eau.

Brosses de voiture

R : La cause la plus courante est que le savon liquide utilisé est trop épais et ne peut pas être dilué par la vanne de dilution de la brosse. Le problème peut s’aggraver par temps froid. Essayez de diluer le savon avec un peu d’eau en diluant uniquement la quantité nécessaire au moment. Si ce n’est pas le problème, examinez le réservoir transparent contenant le savon. Il y a un petit tuyau au milieu. Vérifiez qu’il ne touche pas le fond du réservoir (il doit y avoir un écart d’environ 3 mm). S’il touche le réservoir, dévissez ce dernier et enfoncez le tuyau d’environ 3 mm avant de remettre le réservoir en place.

R : Vérifiez que le bouton de commande se trouve sur le mode savon ou rinçage. S’il se trouve entre les deux, cela pourrait provoquer l’effet que vous décrivez.

R : Cela se produit généralement lorsque vous continuez de tenir la brosse en l’air après l’avoir éteinte. Il s’agit de l’eau du tuyau qui s’écoule. Tenez simplement les poils de la brosse vers le bas.

R : Non. Les poils ou la tête pourraient rayer la peinture.

Tuyau d’arrosage

R : Oui, il est possible de le faire, mais en fonction de la pression de l’eau au robinet, cela pourrait avoir un effet sur la performance, comme une légère rétraction lors de l’ouverture de l’embout.

R : Oui, il est possible de le faire, mais en fonction de la pression de l’eau au robinet, cela pourrait avoir un effet sur la performance, comme une légère rétraction lors de l’ouverture de l’embout.

R : Non, il n’est pas recommandé d’utiliser un tuyau Superhoze avec un nettoyeur haute pression.

Pulvérisation

R : Oui. Vous pouvez les acheter dans certaines jardineries ou auprès du service clients.

R : Cela peut être dû à un clapet antiretour fendu situé à la base du mécanisme de la pompe ou de rondelles ou de joints périmés. Un kit de joints de rechange est disponible auprès du service clients.
Il est important de faire la différence entre une perte de pression et une pression insuffisante. La première vérification consiste à démonter la pompe et à placer la base de cette dernière dans le plat de la main (le port de gants est recommandé en présence d’un produit chimique). Lors du pompage, vous devriez sentir une pression à la sortie du clapet antiretour noir de la pompe. Si c’est le cas, le flacon est probablement mis sous pression, mais la perd par la suite. Si vous ne sentez aucune pression, le pulvérisateur n’est pas mis sous pression et la cause probable est un joint torique de piston défectueux/manquant/sec ou un clapet antiretour qui fuit. Remplacez ou lubrifiez les éléments, selon les besoins.

R : Les pulvérisateurs ont été conçus pour traiter les jardins avec des produits chimiques à base d’eau et ne sont généralement pas adaptés pour les traitements des abris de jardin ou des clôtures.  Le pulvérisateur Multi de 5 l (4455), ainsi que tous les pulvérisateurs de la gamme Viton, sont dotés de joints spéciaux qui permettent de pulvériser une gamme de traitements plus étendue. Il faut cependant faire preuve de beaucoup de prudence afin de s’assurer que le traitement envisagé est compatible avec les pulvérisateurs et bien nettoyer le pulvérisateur après utilisation.

R : Oui. Les différents styles de poignées sont généralement compatibles avec les derniers modèles, qui sont disponibles à la vente auprès du service clients.

R : La cause la plus probable du problème est la présence de sable ou de saletés dans le bouton de marche/arrêt. Dans ce cas, démontez le bouton de marche/arrêt et nettoyez-le soigneusement avant de le remettre en place. Si le jet ne se coupe pas immédiatement et continue de goutter, il se peut qu’il y ait des poches d’air dans la lance. Pour les éliminer, tenez la lance à la verticale en faisant attention à ce qu’elle ne soit pas face à vous. Appuyez plusieurs fois sur la gâchette afin d’éliminer l’air avant de continuer à pulvériser.

R : Dans certaines jardineries et auprès du service clients.

R : Dans les jardineries, les magasins de bricolage et auprès des revendeurs de nos produits.

R : Non, ils ne sont pas disponibles à la vente.

R : Non, leur fabrication a été arrêtée.

R : Un moyen simple de le déterminer est de remplir le pulvérisateur à un quart environ avec de l’eau claire (vérifiez qu’il n’y a pas de résidu de produit chimique dans le pulvérisateur et portez des gants en caoutchouc et des lunettes de sécurité). Pompez le pulvérisateur pour le mettre sous pression, mettez-le à l’envers et regardez où il fuit. Tous les joints du flacon seront ainsi couverts d’eau, et non pas d’air, et l’eau se mettra à goutter à l’endroit des fuites. Remplacez les joints ou serrez les composants, le cas échéant.

R : Il peut y avoir plusieurs raisons. En voici quelques exemples.

1. Le pulvérisateur est laissé sous pression. Vérifiez que la pression est bien relâchée en tirant sur la soupape de décompression après utilisation.

2. Il reste des produits chimiques dans le pulvérisateur. Éliminez tout produit chimique après utilisation et rincez le pulvérisateur à l’eau claire.

3. Les produits chimiques utilisés sont corrosifs. Utilisez uniquement les produits chimiques de marque pour le jardin adaptés au traitement des animaux nuisibles ou des problèmes dans le jardin. N’utilisez pas le pulvérisateur comme pistolet pour pulvériser des diluants à peinture ou tout autre produit chimique. N’utilisez jamais de produit contenant du white spirit, car cela fera vieillir et durcir le flacon et pourrait même le casser.

4. Le pulvérisateur a été laissé au soleil, ce qui peut faire sécher les joints. Veillez à ranger le pulvérisateur après utilisation et à ne pas le laisser à la lumière directe du soleil.

5. Les joints ne sont pas lubrifiés. Les joints mobiles, comme le piston de la pompe et les joints toriques du robinet, doivent être lubrifiés régulièrement car tout produit chimique utilisé peut assécher les joints avec le temps. Démontez toutes les pièces nécessaires et lubrifiez avec de la graisse de silicone ou de la vaseline.

R : Oui, vous pouvez vous en procurer un auprès du service clients.

R : Non. Ceci serait non seulement très dangereux, mais la pression à l’intérieur du réservoir sous pression est trop élevée pour pouvoir le recoller de manière hermétique. Ne prenez pas de risques. Achetez un nouveau pulvérisateur.

R : Le plastique utilisé pour les lances est une résine haute qualité qui résiste mieux à la flexion et au vrillage que l’aluminium. Ces lances seront au moins aussi durables que les lances en aluminium.

R : Il s’agit d’une question extrêmement large, car il faut non seulement prendre en compte l’adéquation du pulvérisateur, mais également l’adéquation du produit chimique pulvérisé. Les produits chimiques volatils peuvent être très dangereux lorsqu’ils sont pulvérisés et il faut faire preuve de prudence, quel que soit le produit chimique utilisé. Toute substance appropriée pour le jardin peut généralement être utilisée. En cas de doute, la meilleure chose à faire est de contacter le fournisseur du produit chimique pour lui demander s’il peut être pulvérisé à l’aide d’un pulvérisateur sous pression. Si ce n’est pas le cas, n’utilisez pas la substance. Le port de lunettes de sécurité, de gants et d’un masque est toujours recommandé lors de la pulvérisation.

Il est également important, dans le cas d’un mélange de produits chimiques, de veiller à les mélanger de manière appropriée. Certains produits chimiques peuvent être mélangés avec de l’eau, mais il se peut aussi qu’il faille ajouter le produit chimique dans l’eau et non pas le contraire. Reportez-vous donc toujours aux instructions.

N’oubliez jamais la règle d’or de « la sécurité en premier, le jardinage en second ».